Ophicius ou Serpentaire, la 13e constellation du zodiaque

2 600 vues

Ophicius Serpentaire

Saviez-vous qu’en astronomie, il existe en réalité 13 constellations du zodiaque ? Bien qu’on ne la retrouve pas en astrologie, elle se nomme Ophicius dans la mythologie grecque, ou Serpentaire dans la mythologie romaine. Située dans l’hémisphère nord, elle est située entre le Scorpion à l’ouest et le Sagittaire à l’est, et sa forme évoque (de loin) un homme portant un serpent à bout de bras. Le soleil traverse cette constellation entre le 30 novembre et le 18 décembre, ce qui signifie que les gens nés pendant cette période ne sont en principe ni Scorpion, ni Sagittaire !

Comment un tel phénomène est-il possible ? Il faut dans un premier temps comprendre que l’astrologie et son zodiaque divisé en signes et en décans ne correspond pas de façon stricte aux observations astronomiques. Bien qu’elle soit aujourd’hui traversée par le soleil, cette 13e constellation aurait donc pu être oublié par les astrologues de l’Antiquité.

Il se peut aussi que la constellation d’Ophicius n’ait pas été recensée sur le trajet de l’astre solaire il y a trois mille ans, quand les bases de l’astrologie moderne furent posées. La position relative entre la Terre, le Soleil et les étoiles distantes évolue en effet au fil du temps. Ce phénomène qu’on appelle la précession des équinoxes, conduit par exemple à ce que les dates correspondant aux différents signes du zodiaque ne soient aujourd’hui plus tout à fait calées sur les observations astronomiques.

En simplifiant, disons qu’un décalage se crée au fil du temps. Il peut se révéler suffisamment important pour qu’une constellation sorte ou entre dans le plan de l’écliptique. Les mouvements propres aux étoiles renforcent ce phénomène.

La découverte d’Ophicius ou Serpentaire est avérée depuis l’Antiquité. On en trouve des traces dans les écrits d’Aratus de Sole, puis dans l’Almageste de Ptolémée, au milieu d’une cinquantaine d’autres constellations.

Dans la mythologie romaine, le Serpentaire représenterait Asclépios, un médecin légendaire qui aurait découvert la science médicinale en voyant un serpent en ranimer un autre avec des herbes. Asclépios aurait été foudroyé par Zeus à la demande d’Hadès, dieu des Enfers, qui craignait de ne plus recevoir d’âmes si le médecin parvenait à ramener tous les mourants à la vie. Pour l’honorer, Zeus aurait placé Asclépios et son serpent dans la voute céleste.

D’après les derniers calculs de la NASA, les constellations sont aujourd’hui traversées par le soleil selon les dates suivantes : Balance du 1er au 23 novembre, Scorpion du 24 au 29 novembre, Serpentaire du 30 novembre au 18 décembre, puis Sagittaire du 19 décembre au 20 janvier.

Un modèle que les astrologues refusent au nom de la tradition, et de la perpétuation des pratiques divinatoires ancestrales, en attendant, peut-être, l’arrivée d’horoscopes à 13 signes du zodiaque au lieu de 12.

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>