10 choses à savoir sur la série Stranger Things

377 vues

stranger thing

Si, comme moi, vous avez dans vos favoris Netflix la fameuse série Stranger Things, si vous attendez avec impatience le retour de la bande de gamins téméraires de Hawkins, prêts à combattre les créatures du « Monde à l’envers », je vous propose d’en découvrir les anecdotes insolites. C’est parti !

Stranger Things, créée par les frères Matt et Ross Duffer, fait sa première apparition sur Netflix en 2016 et devient rapidement un phénomène international. Véritable déclaration d’amour à la culture pop des années 80, cette série de science-fiction horrifique comprend pour l’instant deux saisons et devrait aller jusqu’à quatre ou cinq.

La série devait initialement s’appeler Montauk

C’est en effet le nom que portait la série lorsqu’elle a été vendue à Netflix. Pourquoi ? Parce que les frères Duffer avaient pour idée d’origine de planter le décor à Montauk, sur la rive sud de Long Island.

Le choix de cette ville particulière est dû au fait qu’elle aurait, au début des années 80, été le lieu du « projet Montauk », une expérience gouvernementale secrète impliquant l’enlèvement d’enfants dans le but de pratiquer sur ces derniers d’obscures expérimentations paranormales. Ce sujet a donc largement inspiré les créateurs de la série.

Celle-ci a cependant changé de nom pour Stranger Things, et se déroule dans un lieu fictif appelé Hawkins, en Indiana.

strangerthings saison4

La série a été refusée de nombreuses fois

Notre série favorite a connu pas mal de rejets de la part de différents réseaux et studios de production. Elle a été refusée une vingtaine de fois environ, avant de trouver enfin un intérêt auprès de la chaîne américaine Netflix. Il semblerait que l’idée d’une série mettant des enfants en vedette mais n’étant pas destinée aux enfants n’ait pas plu.

Voyant le succès actuel de Stranger Things, ceux qui l’ont refusée doivent maintenant s’en mordre les doigts !

Une relation étroite avec « Ça » de Stephen King

Pour ceux qui ont vu l’adaptation 2017 de « Ça », proposée par Andy Muschietti, difficile de ne pas voir les similitudes avec Stranger Things. En même temps, il faut dire que les deux se déroulent dans les années 80 et mettent en scène un groupe d’enfants luttant contre un monstre. De plus, on retrouve le jeune Finn Wolfhard dans la série et dans le film du clown aux ballons rouges. Sans oublier le dernier épisode de la première saison, quand les enfants utilisent une fronde pour tuer le Demogorgon, soit la même arme utilisée pour tuer Gripsou.

Coïncidences ? Pas vraiment puisque les frères Duffer assument pleinement le fait de s’être largement inspirés du travail de Stephen King. Sachez même qu’avant la série, ils ont proposé de faire un remake de « Ça », mais celui-ci a été refusé en raison de leur manque d’expérience.

Des centaines d’enfants auditionnés pour le casting de la série

Avant de trouver la fine équipe que l’on connaît et que l’on affectionne particulièrement, les frères Duffer ont auditionné près de 906 garçons et 307 filles. Chaque enfant devait lire des parties de Stand by My, un film de Rob Reiner sorti en 1986, s’inspirant d’une des nouvelles du recueil Différentes saisons de Stephen King (encore lui).

On peut dire que le choix des personnages principaux est incroyablement juste, puisque chacun de ces jeunes acteurs est tout bonnement excellent et contribue à l’incroyable engouement du public pour Stranger Things !

L’éloge de Stephen King à Millie Bobby Brown

Parlant du casting, tout le monde s’accorde sur les talents d’actrice exceptionnels de Millie Bobby Brown, qui joue le rôle de Onze/Eleven. Eh bien sachez que cette dernière a été largement encensée par le Maître de l’horreur, après que ce dernier l’ai vue dans la série américaine Intruders. Celui-ci a alors salué son travail dans un post Twitter, et ce bien avant qu’elle ne soit envisagée pour son rôle dans Stranger Things.

« Millie Brown, la fille d’Intruders, est formidable. Est-ce mon imagination ou les enfants acteurs sont bien meilleurs qu’avant ? »

dustin stranger things

Gaten Matarazzo a une vraie condition médicale

Dans le premier épisode de la saison 1 de Stranger Things, Dustin, joué par Gaten Matarazzo, affirme qu’il a une « dysplasie cléidocrânienne » lorsque des garçons se moquent de ses dents. Eh bien sachez que non seulement cette maladie congénitale rare existe véritablement, mais que l’acteur est né avec !

Le groupe Survive compose les musiques de Stranger Things

Encore une chose que l’on aime dans ce show : la musique ! Celle-ci est composée par Michael Stein et Kyle Dixon, membres du groupe de musique électronique Survive.

Pour la petite histoire, quand les frères Duffer ont entendu leur musique dans le thriller américain The Guest de Adam Wingard, ils ont convaincu les musiciens d’abandonner leur travail pour se consacrer à la bande son de Stranger Things.

Charlize Theron dans Mad Max pour convaincre Brown de se tondre les cheveux

Difficile de convaincre une enfant de onze ans d’avoir les cheveux tondus ! Pour cela, les frères Duffer ont montré à Millie des photos de Charlize Theron dans Mad Max : Fury Road.

La jeune actrice n’aurait absolument pas regretté cette décision, mais il semblerait que l’image de sa fille avec les cheveux rasés aurait fait pleurer le père de Brown.

Des personnages et histoires différentes à chaque saison

La série telle que nous la connaissons a failli être bien différente. Au départ, les frères Duffer souhaitaient qu’elle relate différentes histoires étranges à chaque saison, commençant par les années 80, pour ensuite progresser dans le temps, changeant ainsi la trame et les personnages au rythme des saisons. La première devait alors constituer une histoire complète et se terminer là.

Il faut croire que le casting exceptionnel, la performance des acteurs et l’attachement du public pour ces derniers ont véritablement transformé la série.

demogorgon stranger things

Les innombrables références de Stranger Things

On retrouve dans la série, au fil des épisodes, beaucoup de références cinématographiques : X-Men, Freddy les griffes de la nuit, Jaws, Resident Evil et E.T. pour ne citer qu’elles.

Les frères Duffer font également de nombreux clins d’oeil aux romans de Stephen King adaptés au cinéma comme Ça (évidemment), Cujo, Christine, La Tour sombre, Salem, etc.

Le personnage de Onze est d’ailleurs basé sur Charlie, une petite fille dotée de pouvoirs pyrokinésiques (créer et manipuler le feu par la volonté de l’esprit).

Le Démogorgon de la première saison est quant à lui tiré du célèbre jeu de rôle Donjons et Dragons où il tient le rôle d’un puissant Prince Démon.

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>