Mercedes : l’histoire de cette grande marque de voitures

1 593 vues

Mercedes

De nos jours, la modernité est un facteur important lors de l’acquisition d’une voiture et à ce titre, il existe beaucoup de fabricants compétents sur le marché. Parmi eux figure Mercedes, une marque vieille de plus d’un siècle, qui a su maintenir sa place dans le peloton de tête grâce à son savoir-faire, son habileté à construire des véhicules fiables et plutôt rapides. Pour connaître l’histoire de cette marque, suivez le guide !

Emil Jellinik se rend en Allemagne pour acheter une nouvelle voiture

En 1897, Emil Jellinek, un riche banquier autrichien vivant à Nice sur la Côte d’Azur, effectue un voyage à Cannstatt en Allemagne, pour s’acheter une nouvelle voiture de l’usine Daimler. Cet amateur de course automobile est tellement charmé par les capacités de son nouveau véhicule que de retour chez lui, il décide de participer à une course de tourisme local. C’est au nom de sa fille de 13 ans, Mercedes, qu’il s’inscrit à cette épreuve. Il franchit la ligne d’arrivée parmi les premiers et décide d’en tirer profit au vu du potentiel de sa nouvelle voiture.

Le partenariat Jellinek – Daimler

Emil Jellinek commande non seulement 36 autres exemplaires, mais en 1902, il signe un contrat de vente avec la marque allemande afin de commercialiser les véhicules « Daimler Motoren Gesellschaft » dans plusieurs pays tels que l’Autriche-Hongrie, la Belgique, les États-Unis et naturellement la France.

La particularité dudit contrat réside dans le fait que les véhicules commercialisés par Emil Jellinek renferment un nouveau moteur baptisé du pseudonyme utilisé par l’homme d’affaires lors ses courses automobiles : Mercedes. Pour la petite histoire, le prénom Mercedes signifie « grâce » en espagnol. Le succès est total pour les deux protagonistes. Ainsi, la banquier fait son entrée dans le capital de l’usine allemande et modifie littéralement son nom en « Emil Jellinek-Mercedes ».

Les premiers modèles de la marque Mercedes

Paul Daimler (fils de Gottlieb Daimler) et Wilhelm Maybach (disciple de Gottlieb Daimler) construisent les premiers véhicules portant officiellement le nom de la marque. Il s’agit plus précisément des premiers modèles de Mercedes 35 CV de course et de Mercedes Simplex commercialisés pas Emil Jellinek. Ce partenariat permet à l’homme d’affaires autrichien de décrocher une place au sein du conseil d’administration de DMG (Daimler Motoren Gesellschaft). La vente des Mercedes est alors limitée à des personnes célèbres et influentes. La réputation internationale de Jellinek le sportif et sa stricte sélection d’acheteurs hisse les Mercedes parmi les marques de véhicules les plus convoitées et les plus chères au monde. Ceux qui peuvent se les offrir sont, à ce moment, majoritairement de classe sociale supérieure.

Le 23 juin 1902, la société DMG déclare officiellement le nom « Mercedes » comme marque de fabrique et l’enregistre le 26 septembre.

Plus tard en 1924, Daimler fusionne avec le fabricant « Benz ». Les deux parties retiennent comme nom « Mercedes Benz » afin de maintenir le respect et la popularité des Mercedes.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.