Le blobfish : l’animal le plus moche du monde

3 520 vues

Blobfish

Si au sein des animaux il existe des records liés à leurs diverses capacités, il y en a aussi par rapport à leur aspect physique. Parmi ces derniers figure le record de l’animal le plus laid au monde, détenu par le blobfish. Zoom sur cet étrange poisson des eaux profondes à l’apparence très peu attirante.

Portrait du blobfish

Le blobfish est un poisson marin avec une apparence très bizarre qui lui a valu le record de l’animal le plus laid au monde. Connu sous le nom scientifique Psychrolutes marcidus, le blobfish (ou poisson-goutte) a un corps mou, flasque et gélatineux qui peut mesurer jusqu’à 25 ou 30 cm de long. Il présente une tête en forme de visage de clown comparable à cellle de Jabba The Hutt dans Star Wars.

À cause de son manque de muscle, il se nourrit principalement de la neige marine, qui n’est rien d’autre que de la matière comestible flottant en fond de mer, où la pression est près de cent fois supérieure à celle de la surface.

Le milieu de la vie du blobfish

Le « poisson-goutte » vit dans les eaux abyssales au large des côtes du continent australien, plus précisément au niveau de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie du Sud, de la Tasmanie, et sur les pentes continentales de la Nouvelle-Galles-du-Sud. Il y vit en profondeur, à une distance pouvant varier entre 600 et 1 200 m en moyenne.

Rarement pris en photo dans la nature, le blobfish est l’un des poissons marins les moins vus par l’Homme en raison de l’inaccessibilité de son milieu de vie. Les rares spécimens observés sont ceux qui se font prendre accidentellement dans les filets du chalutage. Par ailleurs, en raison de l’intensité de ce modèle de pêche des fonds marins, les scientifiques s’inquiètent que cet animal se retrouve très bientôt en voie de disparition.

Un blobfish coûte en moyenne 60 euros.

Cycle de reproduction

Le blobfish est un poisson très vulnérable. Il a une croissance très lente et un taux de production très faible. Le nombre réduit de spécimens rencontrés et observés a rendu l’étude de cette espèce très difficile. D’ailleurs, sa reproduction très peu connue par l’homme n’a été observée pour la première fois qu’en 2000, près de Gorda Escarpment au large des côtes californiennes. La femelle blobfish pond des milliers d’œufs légers de couleur rose, disposés sous forme d’amas. Ces derniers flottant à quelques centimètres du fond sont régulièrement nettoyés par la femelle durant la période d’incubation.

Le blobfish a été élu l’animal le plus laid en 2013 et sert depuis lors de mascotte pour la société de préservation des animaux laids dans le monde. Il a fini premier devant le kakapo, l’axolotl, la grenouille scrotum et bien d’autres animaux très peu gâtés par la nature.

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>