Parents aux yeux marron, pourquoi notre enfant a les yeux bleus ?

4 021 vues

parents yeux marron enfant yeux bleus

Chacun des deux membres de votre couple a les yeux marron. Pourtant, quand votre premier enfant vient au monde, vous découvrez qu’il a les yeux bleus, couleur qui reste la même quand il grandit. Faut-il imaginer le pire et redouter l’adultère ? Pas nécessairement : il y a en effet une explication parfaitement rationnelle à ce décalage entre la couleur des yeux des parents et celle de leurs enfants. Comme souvent en matière de transmission héréditaire, la réponse se situe au niveau génétique, plus précisément à l’échelle des chromosomes.

Chaque chromosome est composé de deux branches qu’on appelle allèle. Chacune de ces branches va porter un certain nombre d’informations qui vont déterminer le patrimoine génétique de l’enfant à naître. En simplifiant, les cellules du bébé se construisent donc à partir d’un allèle venu du père et d’un allèle venu de la mère.

La couleur des yeux d’un être humain est définie par les deux allèles reçus de ses parents. Quand les deux parents transmettent le même allèle, la question est réglée : l’enfant hérite de la couleur concernée. Mais que se passe-t-il si chaque parent envoie une couleur différente ? Il y en a une qui va prendre le pas sur l’autre : on dit alors qu’un allèle est dominant, tandis que l’autre est récessif.

En pratique ? Le marron est un allèle dominant, alors que le bleu est récessif. Si l’enfant reçoit deux allèles marron, ses yeux seront de cette couleur. S’il reçoit deux allèles bleus, ses yeux seront bleus. Et s’il reçoit un gène de chaque, c’est-à-dire un allèle bleu et un allèle marron, c’est le marron qui va s’imposer.

Sautons maintenant une génération avec cet enfant aux mirettes marron, qui dispose d’un allèle dominant et d’un allèle récessif. Il va à son tour transmettre l’un de ces deux allèles. En l’occurrence, il a une chance sur deux de transmettre le gène correspondant au bleu à sa propre descendance. Si l’autre parent est dans le même cas de figure (un allèle marron dominant sur un allèle bleu), alors la progéniture est susceptible d’hériter du bleu, même si les parents ont tous deux les iris sombres.

La probabilité que les enfants aient des yeux marron est supérieure à 70 % quand les deux parents ont cette couleur. De la même façon, des parents aux yeux bleus auront systématiquement un enfant aux yeux bleus.

Au-delà de cette caractéristique principale qui va séparer les yeux foncés des yeux clairs, d’autres gènes entrent en ligne de compte dans la coloration exacte de l’iris. C’est à eux que l’on doit notamment les couleurs intermédiaires comme le vert, le gris ou les yeux noisette.

 

En parlant de regard, savez-vous que les pupilles se dilatent lorsque vous fixez l’être aimé ?

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>