Le Coca est-il utile en cas de mal de ventre ?

36 vues

cola mal de ventre

On a tous un jour entendu dire qu’il était recommandé de boire du Coca en cas de mal de ventre. La célèbre boisson gazeuse a d’un côté la réputation de ne pas être bonne pour la santé, en raison d’une importante quantité de sucre et d’une acidité importante. De l’autre, on avance aussi qu’il pourrait être judicieux d’en consommer quand on souffre de gastro-entérite, de diarrhée ou d’autres douleurs de ventre. Alors qu’en est-il vraiment ?

Dans certains cas bien précis, il est effectivement recommandé de boire du Coca Cola. C’est particulièrement vrai dans les situations de digestion complexe, notamment quand on a consommé des aliments qui sont particulièrement difficiles à dégrader au niveau de l’estomac. Les acides contenus dans le Coca se rapprochent en effet de certains des sucs gastriques. Ils peuvent donc participer au processus de la digestion, et résoudre un mal de ventre passager.

Le Coca Zero et le Coca Light sont moins riches en sucres, mais ils présentent une acidité équivalente à celle de la boisson rouge. Leurs propriétés en termes d’aide à la digestion sont donc en théorie similaires.

Attention toutefois à ne pas consommer du Coca pour tout et n’importe quoi : si vous souffrez d’aigreurs d’estomac ou de ballonnements, il n’est clairement pas conseillé de boire une boisson gazeuse et acide…

Faut-il boire du Coca en cas de gastro ?

Le cas de la gastro-entérite est plus subtil : le Coca n’est pas un médicament et il ne permettra pas de guérir plus rapidement ou de soigner la maladie. En revanche, il est vrai que certains médecins recommandent de boire un verre de Coca pour soulager les symptômes d’une gastro. Il convient cependant de le boire éventé, c’est-à-dire avec le moins de bulles possible, et à température ambiante, afin que le froid ne risque pas d’accentuer la diarrhée.

Ici, ce sont les propriétés hydratantes du Coca qui entrent en jeu. Une gastro qui traine a en effet tendance à déshydrater l’organisme et il est donc important de boire beaucoup pour ne pas que la maladie finisse par entraîner d’autres formes de désagréments. Le Coca est très hydratant : il répond bien à cette problématique.

En cas de gastro entérite, le Coca Light ou le Coca Zero ne sont en revanche pas du tout recommandés. D’abord, parce qu’ils contiennent des composés chimiques susceptibles de perturber le transit intestinal et donc d’aggraver les symptômes de la gastro. Ensuite, parce que le Coca Cola standard contient des sucres rapides qui seront utiles à un organisme affaibli.

Comme toujours, cette utilisation d’un soda sucré doit se faire avec parcimonie : on peut suggérer à un malade de boire un verre de Coca, mais siffler une grande bouteille de soda n’a jamais aidé grand monde à se porter mieux !

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.