Qu’est ce que le chemin de Compostelle ?

604 vues

chemin de Compostelle

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, aussi appelé pèlerinage de Compostelle, est réputé dans le monde entier et accueille chaque année des centaines de milliers de fervents marcheurs. Cette route millénaire connaît depuis quelques années une forte hausse de popularité. Je vous propose d’embarquer sur ce chemin symbolique en couvrant les principales questions qui le concernent :

Quelle est l’histoire du pèlerinage de Compostelle ?

Dans la religion catholique, l’apôtre Saint Jacques le Majeur a fortement contribué à répandre la parole du Christ en Occident, notamment dans la péninsule ibérique. Après que ce dernier ait été décapité sur les ordres du roi Hérode Agrippa, son corps fut recueilli par ses compagnons, et placé dans un bateau qui aurait vogué jusqu’à la côte espagnole, au niveau même de l’emplacement actuel de la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle (Santiago de Compostela). Le roi Alphonse II des Asturies aurait alors ordonné que les reliques de l’apôtre soient enterrées dans une chapelle construite dans ce but, chapelle qui deviendra bien plus tard la célèbre cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Durant le Moyen-Âge, le « Camino » devint particulièrement populaire puis rejoignit les rangs des deux autres très célèbres pèlerinages chrétiens, à savoir Rome et Jérusalem.

Le chemin de Compostelle que l’on connaît actuellement date des années 80. Il doit sa création au père Elias Valiña, prêtre du village galicien d’O Cebreiro. Celui-ci décida en effet d’utiliser le symbole de la coquille Saint-Jacques peinte en jaune sur fond bleu afin de guider les pèlerins sur le chemin. Le Camino fut ensuite inscrit comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993.

Pourquoi faire le pèlerinage de Compostelle ?

Depuis ses débuts, le pèlerinage de Compostelle est effectué pour des raisons religieuses. Cependant, dans notre ère moderne, nombreux sont celles et ceux qui choisissent de l’emprunter pour d’autres raisons plus personnelles, n’ayant pas forcement de rapport avec la religion.

Beaucoup se lancent sur le Chemin de Compostelle pour vivre une expérience unique, pour se dépasser, se lancer un défi à la fois physique et mental. En effet, le « Camino » est une épreuve très appréciée par les sportifs, en particulier par les amateurs de randonnée qui trouveront là de quoi satisfaire leur passion, marchant chaque jour sur des kilomètres et des kilomètres en portant leur sac sur le dos.

Le Camino est aussi une façon de rompre temporairement avec la vie quotidienne et son lot de stress, de prendre du recul, de réfléchir, de se reconnecter avec la nature et avec soi. Dans un monde envahi de toute part par la technologie et les médias, cette route offre quelque chose de nouveau, un moyen de s’évader de cette cacophonie constante, de se retrouver et de s’offrir un retour à l’essentiel. C’est une sorte de nettoyage du corps et de l’esprit.

D’un point de vue « voyage », le Chemin de Santiago est pavé de superbes paysages et permet de découvrir bon nombre de site naturels différents.

Enfin, le pèlerinage de Compostelle est également une expérience sociale et humaine qui peut, selon l’envie, se vivre seule ou à plusieurs, sans compter les nombreuses rencontres enrichissantes faites sur la route.

Quelle est la distance du chemin de Compostelle ?

Il existe plusieurs itinéraires pour le Chemin de Compostelle ; la distance dépendra de la voie que vous prenez.

Le Camino Frances (le Chemin français) est l’itinéraire le plus populaire et fait environ 760 km.

Concernant les autres, comptez environ 600 km pour le Camino Portugues, environ 830 km pour le Camino Del Norte, environ 300 km pour le Camino Primitivo, environ 120 km pour le Camino Ingles, et environ 1000 km pour la Via de la Plata.

Ces distances sont approximatives. Sachez d’ailleurs que chacun peut commencer et terminer le chemin où il le souhaite. Cependant, pour obtenir votre Compostelle, il vous faudra marcher au moins 100 km ou pédaler au moins 200 derniers kilomètres jusqu’à Santiago. Ce document permet de certifier la fin de la marche du Chemin de Compostelle.

Où commence le chemin de Compostelle ?

st Jean pied de port

Comme je précisé plus haut, il est possible de partir de n’importe où pour commencer son chemin. En France, non loin de la frontière espagnole, la ville de Saint-Jean-Pied-de-Port est celle depuis laquelle beaucoup de pèlerins choisissent de partir. De nombreux itinéraires convergent aussi jusqu’à Saint-Jean-Pied-de-Port, ajoutant ainsi d’autres kilomètres au Camino.

  • Point de départ du Camino Portugues : Lisbonne
  • Point de départ du Camino Del Norte : Saint-Sébastien
  • Point de départ du Camino Primitivo : Oviedo
  • Point de départ du Camino Ingles : La Corogne ou Ferrol
  • Point de départ du la Via de la Plata : Séville

Située à une centaine de kilomètres de l’emblématique Santiago de Compostela, la ville de Sarria en Espagne est aussi un point de départ très populaire. Elle se situe sur le Camino Frances.

Quand partir sur le chemin de Compostelle ?

Le meilleur moment pour faire le Chemin de Compostelle dépend bien évidemment de la

météo, mais aussi de ce que vous recherchez. En effet, les mois de juillet et août sont

particulièrement populaires. Cependant, vous croiserez plus de monde sur la

route et la chaleur peut parfois être difficile à supporter.

Pour ceux qui souhaiteraient être plus tranquilles, le printemps (entre mai et juin) et le début de

l’automne (en septembre) sont de bonnes période pour arpenter le Camino.

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>