Le cinéma n’est pas mort en 2019, au contraire !

218 vues

cinéma cartonne en 2019

Entre le streaming, les téléchargements illégaux de films et l’apparition de nombreuses plateformes légales comme Netflix ou Amazon Prime Vidéo, l’univers du cinéma a longtemps cru à sa fin. Malgré ces menaces, on compte un total de 42,5 milliards de dollars de recettes pour le box-office mondial. Depuis vingt ans, le cinéma se bat pour sortir la tête de l’eau et semble enfin avoir réussi.
Je reviens sur les défis auxquels le cinéma a dû faire face durant toutes ces années :

La guerre entre le téléchargement illégal et le cinéma

Depuis l’apparition d’Internet et celle du téléchargement illégal, l’univers du cinéma craint sa propre mort. Les premières années, le téléchargement d’un film prenait une dizaine d’heures, et les échanges via cédéroms et clefs USB permettaient aux aficionados du cinéma de voir n’importe quand leurs films préférés ou les nouveautés, et ce, sans débourser un centime. Les plateformes de téléchargement illégal en peer-to-peer se sont rapidement développées : Limewire, Emule, ou encore KaZaa, étaient alors de véritables cavernes d’Ali Baba. Pour fournir ces plateformes, les amateurs de cinéma n’hésitent pas à filmer les œuvres directement au cinéma avec leur caméscope de leur côté. De l’autre, certains DVD proposés à la presse sont parfois copiés puis mis en ligne. L’univers du cinéma s’en va alors en guerre contre les pirates. Les deux camps font preuve d’une grande ingéniosité pour arriver à leurs fins.

Netflix, une menace de plus

Netflix versus cinéma

Comme si cela ne suffisait pas, l’arrivée de Netflix chamboule une nouvelle fois le cinéma. Pour quelques euros par mois, la plateforme de streaming propose aux consommateurs une grande variété d’œuvres cinématographiques légalement et offre peu à peu ses propres productions. Certaines d’entre elles sont tellement bonnes qu’elles se retrouvent face à des blockbusters dans certaines cérémonies de remise de prix, comme aux Oscars ! D’autres plateformes du même type font leur apparition, comme Amazon Prime vidéo, HBO Max ou encore le tout récent Disney +. Certains pirates abandonnent l’illégalité pour le streaming légal. Peu à peu, Netflix prend une ampleur telle qu’il n’hésite pas à faire appel à de grands acteurs comme Ryan Reynolds ou Dwayne Johnson. Les cinéphiles préfèreront-ils rester dans le confort de leur maison et se passer des salles obscures ?

Le cinéma n’est pas mort

Entre le téléchargement illégal, les replays et les plateformes de streaming, le cinéma pourrait avoir à s’en faire. Pourtant, l’année 2019 marque un record mondial de recettes, avec 42,5 milliards de dollars ! Certains cinémas n’hésitent pas à innover en proposant des sièges confortables, parfois des « love seats », voire de véritables lits comme c’est le cas du cinéma EuropaCorp La Joliette de Marseille. La 3D et l’IMAX sont des technologies souvent appréciées des cinéphiles et qui sont difficiles ou impossibles à reproduire à la maison. Mais si les places de cinéma se vendent aussi bien, c’est grâce à de nombreux studios qui ont proposé cette année des blockbusters très attendus, comme c’est le cas de Disney !

L’année 2019 en quelques chiffres

top films au cinéma en 2019

Disney a joué un grand rôle dans ce record mondial de box-office. À lui seul, le studio a dépassé les 10 milliards de recettes. Non seulement Disney est le seul à avoir passé ce chiffre, mais de plus, c’est la première fois que cela arrive. Des films très attendus ont été diffusés comme Avengers : Endgame avec 2,8 milliards de dollars et le dernier Star Wars, mais aussi le quatrième Toy Story qui a fait 1 milliard de dollars, le film live action Le Roi Lion et son 1,7 milliard, mais aussi la suite du grand La Reine des Neiges avec 1,32 milliard de dollars. Le rachat récent de la Fox par le studio Disney lui a permis d’atteindre ce record de 10 milliards de recettes. En parallèle, d’autres films ont cartonné, comme Joker, Once Upon a Time… in Hollywood ou encore Us.

En bref, malgré les innovations en matière d’audiovisuel, le cinéma a largement su rebondir, notamment grâce aux reboots et aux suites de grands films, afin de se sortir des menaces d’Internet. Les cinéphiles veulent malgré tout voir leurs films favoris dans les salles obscures, et ne sont pas prêts à attendre quelques mois pour les trouver en téléchargement ou sur les plateformes légales. Les réseaux sociaux et la rapidité de diffusion de l’information ont probablement un impact sur le comportement des consommateurs : il est difficile d’éviter les spoilers ! Il n’existe alors qu’une seule solution pour y remédier : aller au cinéma et faire partie des premiers à avoir vu le film.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.