Auberge espagnole : que signifie cette expression ?

2 264 vues

Auberge espagnole

Avez-vous déjà visité ou entendu parler au moins une fois d’une « auberge espagnole » ? Si vous ne savez pas ce que désigne cette expression, ça tombe bien ! Dans cet article, nous vous proposons d’en découvrir l’origine, sans oublier sa signification.

Pourquoi dit-on « auberge espagnole » ?

On désigne par l’expression « auberge espagnole » un lieu ou une situation où on ne retrouve généralement que ce que nous y avons apporté. Aussi, il est dit des auberges espagnoles qu’on y rencontre un peu de tout et n’importe quoi. Ces lieux sont aussi reconnus comme étant des repères de personnes et de personnalités de tout genre. On y trouve donc souvent n’importe qui. Ces différentes significations de l’auberge espagnole sont intimement liées à l’origine de l’expression qui remonte au XVIIIe siècle.

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Les auberges sur la route de la cathédrale de St Jacques de Compostelle ont servi de maisons d’hôtes aux nombreux pèlerins venus un peu partout de l’Europe pour se rendre dans la ville. Ces différents lieux d’hébergement avaient en commun certaines particularités : ils n’offraient que le gîte. Soit le couvert n’était pas inclus dans leurs services, soit les clients n’avaient droit qu’à une nourriture de piètre qualité. Cela a conduit les pèlerins à commencer à y emmener leur propre nourriture. Ceci explique d’ailleurs pourquoi on ne trouve dans les auberges espagnoles que ce qu’on y a apporté. Aussi, à ce sens est ajouté un autre selon lequel les auberges espagnoles sont des lieux d’accueil très mal organisés.

Récemment, une nouvelle hypothèse s’est vue partagée par de plus en plus de personnes. À l’origine, nous avons la diversité des origines et de la personnalité des différentes individus qui se rendaient au pèlerinage. C’est ainsi que la seconde définition, selon laquelle l’auberge espagnole est un lieu où l’on retrouve n’importe qui, s’est hissée parmi les principales significations de l’expression.

Dans tous les cas, que ce soit pour la mauvaise organisation, la mauvaise nourriture ou la diversité des personnes qui les visitent, l’origine de l’expression « auberge espagnole » reste fortement liée aux auberges sur la route du pèlerinage de St Jacques de Compostelle.

La déclaration du pape Alexandre VI

Une déclaration papale permet de se faire une idée précise sur la diversité et l’importance du nombre de pèlerins à Saint-Jacques. En effet, en dehors du fait que le pèlerinage de Compostelle soit devenu dès le XIe siècle un important lieu de rencontre de la chrétienté médiévale, le pape Alexandre VI l’a officiellement qualifié comme étant l’un des trois grands pèlerinages de la religion catholique, aux côtés de ceux de Jérusalem et de Rome.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.