Pastis 51 : tout savoir sur l’origine du nom de cette boisson

2 252 vues

Pastis 51

Le Pastis, leader en Provence Alpes Côte d’Azur, est l’une des boissons anisées les plus consommées en France. Il est beaucoup plus connu sous le nom de Pastis 51, ou tout simplement 51. Zoom sur l’origine de ce nom et ses probables autres significations.

Le Pastis 51, témoin de la libération du marché des boissons alcoolisées

La vente et la consommation des boissons alcoolisées n’ont pas toujours été ce qu’elles sont aujourd’hui en France. Durant une certaine période, le taux d’alcool dans une boisson commercialisable ne pouvait dépasser le seuil de 16 %. Ce n’est qu’en 1951 que le marché des boissons alcoolisées se démocratise avec la mise sur le marché de plusieurs produits parmi lesquels le Pastis 51.

Il est produit en deux grandes étapes. La première consiste à aromatiser de l’alcool neutre. En effet, on macère dans ce dernier du fenouil, des extraits de plantes aromatiques provençales, de l’essence de réglisse d’Orient, de noix de cola d’Afrique et surtout d’anis étoilés du Vietnam ou de Chine. D’ailleurs le Pastis 51 est l’une des boissons anisées les plus appréciées dans l’Hexagone. Le produit obtenu subit ensuite une double ou triple distillation pour donner finalement de l’anéthol. Le mélange avec de l’eau purifiée donne le produit final consommable avec 45 ° d’alcool.

Cependant, le Pastis 51 n’a pas toujours été appelé ainsi.

La confusion des boissons Pernod

Durant la première moitié du XXème siècle, la France a connu plusieurs législations concernant les boissons alcoolisées. En 1915, les boissons anisées furent catégoriquement interdites. Sept années plus tard, soit en 1922, l’interdiction fut levée et on assista à la création de plusieurs marques. Mais en 1938, un nouveau décret limite à 45 ° le taux d’alcool autorisé dans les boissons. C’est alors que le français Pernod développe son produit phare, le Pernod 45, pour marquer les 45 ° d’alcool. Cependant, durant la période d’Occupation, le gouvernement de Vichy ramène à nouveau à 16 le degré d’alcool autorisé. C’est finalement en 1951 que cette loi fut abolie.

Pour fêter l’événement, Pernod lance sur le marché le Pernod 51 en hommage à l’année 1951. Mais vu que le Pernod 45 était lié au degré d’alcool, plusieurs consommateurs confondent le 51 du dernier avec le degré au lieu de l’année. Pour faire court, la marque décide de changer entièrement de nom du produit. C’est ainsi que le Pernod 51 est rebaptisé Pastis 51.

En 2004, la marque s’essaie à une nouvelle recette de Pastis légèrement aromatisé au citron, mais c’est malheureusement un échec.

En 2013, Pernod décline la marque de rosé anisé 51 dont l’objectif est de conquérir une clientèle jeune et féminine, avec une boisson de 35 ° d’alcool faite à base de fraise, de framboise, de pamplemousse, etc.

Dans tous les cas, attention à votre consommation et à votre taux d’alcoolémie. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.