La croix gammée n’est pas nazie

466 vues

croix gammée ou Svastika ?

S’il a été rendu mondialement connu par le régime nazi, le symbole de la croix gammée recouvre en réalité une signification et une histoire bien plus complexe. Quelle est la signification de la croix gammée et comment a-t-elle été utilisée au cours des siècles ?

A l’origine de la croix gammée, le svastika

Le symbole de la croix dont les branches sont pliées dans le même sens est de nature universelle : on le rencontre dans la plupart des civilisations qui ont marqué l’humanité moderne. C’est en Asie qu’il a été le plus présent, mais on en trouve des traces en Europe, en Afrique et chez certaines peuplades précolombiennes d’Amérique latine. En Inde, on le nomme svastika, un mot dont la construction évoque, en sanscrit, l’idée de ce qui apporte la bonne facture. Autrement, la croix gammée originelle est un symbole de chance chez les hindous !

En Europe, le symbole fait surface à la fin du XIXe siècle, après la découverte de vestiges ornés de croix gammée sur le site de la ville antique de Troie. Quelques années plus tard, il sera repris et réinterprété par les nationalistes allemands, qui lui associeront l’idée d’identité et de fierté nationale à partir des années 1920.

La croix gammée deviendra pendant la première moitié du XXe siècle l’emblème du régime nazi, présent sur l’ensemble des matériels de propagande, les uniformes et les drapeaux du Troisième Reich. Le symbole y est inscrit au milieu d’un rond blanc porté sur fond rouge, une association de couleur choisie par Hitler lui-même.

Croix gammée et sens de rotation ?

L’une des questions les plus courantes consiste à savoir si l’orientation des branches de la croix gammée en change la signification. La croix gammée nazie a une orientation spécifique, alors que le svastika est rencontré sous ces deux variantes au fil des époques et des civilisations. Sur le plan symbolique, les points de vue s’accordent autour de l’idée selon laquelle cette construction si particulière a vocation à représenter un mouvement de rotation, mais l’analyse du sens de ce dernier reste un débat ouvert à toutes les interprétations.

Dans la religion hindoue, les deux sens de rotation donnent naissance à un symbole particulier, le svastika dont les pointes vont vers la droite et le sauvastika qui à l’inverse regarde vers la gauche. Le premier est censé évoquer la croissance et le mouvement d’ascension, alors que le second fait référence à la descente et au passage du temps. Le svastika est donc connoté bien plus positivement que son alter ego.

Présent dans de nombreuses mythologies, le symbole de la croix gammée est également un motif architectural récurrent en France et en Europe. On en trouve par exemple des traces sur le dallage de l’église de Fontenelle, à Maing, ou sur le sol de la cathédrale d’Amiens.

Aujourd’hui, l’emploi de la croix gammée à des fins esthétiques est devenu difficile, voire impossible, du fait de la valeur négative désormais associée à ce symbole nazi.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.