États-Unis et Russie sont à 3 kilomètres l’un de l’autre !

3 916 vues

Etats-unis & Russie à seulement 3 kilometres

À leurs points les plus proches, les États-Unis d’Amérique et la République fédérale soviétique de Russie sont situés à 3 kilomètres de distance l’un de l’autre. Les deux pays sont certes de part et d’autre du détroit de Béring qui relie l’océan Arctique et l’océan Pacifique, mais ils ont chacun une île incluse dans leur territoire au beau milieu du détroit. Je vous invite à découvrir de plus près la frontière entre ces deux puissances mondiales.

Le détroit de Béring, la frontière entre les États-Unis et la Russie

Les États-Unis d’Amérique et la Russie sont deux pays qui partagent une frontière commune entièrement maritime. En effet, les deux puissances mondiales sont séparées par un espace qui rassemble la mer des Tchouktches, le large détroit de Béring et la mer de Béring. Le détroit de Béring, large de ses 85 km avec la Sibérie et l’Alaska de part et d’autre, sert de lieu de concours aux océans Pacifique et Arctique, avec deux îles portant le nom de Diomède, situées au bon milieu.

La petite Diomède à l’est est incluse dans le cap Prince-de-Galles, du côté du kraï du Kamtchatka en Alaska. Elle appartient par conséquent au territoire américain. Elle se trouve à une position de 3 km de la grande Diomède, située à l’ouest dans le district autonome de Tchoukotka en Sibérie, sur le territoire russe. On dit par ailleurs de la grande Diomède qu’elle est le territoire le plus occidental de l’Asie.

Observer « demain » en Russie depuis les USA

En plus d’être situées à 3 km l’une de l’autre, la petite et la grande Diomède sont divisées par la ligne de changement de date. Une journée sépare donc ces deux territoires dans leurs calendriers respectifs.

On dit qu’on peut littéralement regarder de la petite Diomède aux États-Unis, et « demain » dans la grande Diomède en Russie, car il y a une différence de 24 heures entre les deux îles.

Historique de la frontière entre les États-Unis et la Russie

Pendant la dernière période glaciaire, il était encore possible de traverser l’actuel détroit de Béring à pied pour joindre l’Asie et l’Amérique du Nord. C’est d’ailleurs ainsi que les premiers hommes venus d’Asie auraient migré vers le continent américain pour le peupler. Il y a quelques dizaines de milliers d’années (10 000 – 30 000), l’Amérique a été peuplée par des tribus de l’actuelle Sibérie, qui ont franchi le détroit avec plusieurs espèces d’animaux comme le bison d’Amérique.

Le détroit doit son nom à l’explorateur danois Vitus Béring qui a navigué de la Sibérie jusqu’en Alaska en 1728, à la demande de l’empereur russe Pierre 1er. L’Alaska a appartenu à l’Empire russe jusqu’en 1867, année de son achat par les États-Unis d’Amérique.

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>