Qu’est-ce que l’or éthique ?

498 vues

or ethique

Symbole d’amour et d’argent, l’or est un métal très convoité depuis des millénaires, pour sa valeur et sa beauté. Bien que profondément ancrée dans l’histoire de l’homme, son exploitation est aujourd’hui de plus en plus montrée du doigt en raison des dommages écologiques et surtout humains qu’elle provoque.

Heureusement, ces derniers temps la tendance est à la responsabilité sociale et environnementale, ce qui a incité l’industrie minière et le monde de la bijouterie à réagir en proposant des solutions plus respectueuses.  Je vous explique tout 🙂

L’or éthique, c’est quoi ?

Aussi connu sous le nom d’or Fairtrade ou Fairmined, l’or éthique induit un procédé d’extraction plus respectueux de l’environnement et des conditions de travail, l’idée principale étant de réduire, voire d’inverser l’impact négatif des extractions minières traditionnelles.

Parmi les réglementations établies :

  • Pas d’opérations illégales
  • Pas de pratiques néfastes pour l’environnement
  • Pas de travail des enfants
  • Pas d’économie informelle
  • Transparences des chaînes d’approvisionnement
  • Aucune contribution aux conflits armés
  • Égalité des genres

Mineurs d'or éthique

L’or éthique provient de mines travaillant avec différents types d’organisations qui, par le biais de programmes, d’initiatives, et d’autres stratégies, aident les mineurs et leurs communautés à améliorer leurs conditions de vie et leurs pratiques minières responsables.

Attention, l’or éthique n’est pas durable à 100% car les mines ont encore le droit d’utiliser des produits chimiques nocifs pour extraire le précieux métal. Ces mêmes produits sont cependant stockés puis éliminés de façon sécuritaire. Pas de solution miracle donc, mais une excellente alternative.

En savoir plus sur l’or labellisé Fairmined.

Quelle différence entre de l’or recyclé et de l’or éthique ?

Contrairement à l’or éthique, l’or recyclé n’est pas sujet à l’extraction minière. Comme son nom l’indique, il provient de bijoux déjà existants, de vieilles machines, de « déchets » d’ateliers, d’appareils électroniques, etc. Ceux-ci sont donc récupérés par des fonderies spécialisées qui vont retirer l’or, le fondre, l’affiner, l’associer à divers alliage puis le certifier.

Comme tout processus de recyclage, cela permet de réduire significativement l’impact écologique, tout en encourageant l’idée de donner aux objets une seconde vie, de recréer au lieu de jeter.

Il convient tout de même de rester prudent et de s’assurer d’où provient le métal. De plus, l’or recyclé ne présente aucun avantage social ou économique pour les communautés minières exploitées, contrairement à l’or éthique.

bijoux or éthique Paulette à Bicyclette

En conclusion, il apparaît donc que l’or éthique soit la solution ayant l’impact positif le plus complet. D’ailleurs, de plus en plus de grandes marques et petits créateurs réalisent leurs bijoux avec ce type de métal comme par exemple JEM, Paulette à Bicyclette, Flore, Zéphyr,, ou encore Myrtille Beck, etc.

 

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>