Manger ses crottes de nez est bon pour la santé

2 178 vues

Crotte de nez

Manger ses crottes de nez ? Une habitude peu ragoûtante que notre éducation nous interdit. Mais il y a cet adage populaire qui dit « Plus c’est cochon, plus c’est bon » pour la santé, et des études scientifiques viennent de le reconnaître aussi en ce qui concerne les crottes. Leur consommation n’est pas néfaste pour notre organisme. Au contraire, elle est plutôt bénéfique, c’est ce que nous tâcherons de vous expliquer dans cet article.

Après avoir longuement observé des gens manger leurs crottes de leurs nez (sans commentaire), le professeur Scott Napper est parvenu à la conclusion que ce geste pourrait être salvateur pour notre organisme. Plus précisément, ce chercheur de l’Université de Saskatchewan au Canada, affirme que cette action pourrait renforcer notre système immunitaire contre les infections.

Dans tous les cas, rhinotillexophages (mangeurs de crottes de nez), restez discret durant vos moments de dégustation, car cette déclaration demeure au conditionnel. Il ne s’agit que d’une simple hypothèse. Toutefois, cette affirmation du scientifique mérite d’être observée de près. Pour cela, penchons-nous sur la composition desdites crottes.

Les crottes de nez : origine et composition

Aucun jour ne passe sans que nous n’inspirions de l’oxygène à travers le nez. Face à la pollution environnementale et afin d’assurer une distribution d’oxygène d’excellente qualité dans nos poumons, un dispositif naturel permet au niveau de nos narines de filtrer l’air avant qu’il ne passe dans les poumons. Il s’agit du mucus nasal. Il est sécrété par la muqueuse du nez et sert également à réchauffer ainsi qu’à humidifier en permanence l’air inspiré. Il filtre les microparticules contenues dans l’air et sert autant que possible de barrière entre la poussière et nos poumons.

Ce processus de purification retient donc dans nos narines des bactéries et autres microbes qui se mélangent plus tard au mucus pour former une fois séchés, les crottes de nez. Dans un premier sens, la présence de crottes dans nos narines est la preuve du bon fonctionnement de notre organisme.

La mucophagie, une dépendance salutaire pour la santé ?

La mucophagie est cette habitude, voire dépendance, de manger les crottes du nez. Elle est sans danger pour l’organisme. Au contraire, certains chercheurs ont mis en cause la théorie hygiéniste dans l’augmentation de la prévalence de certaines maladies telles que les allergies et l’asthme. Si l’hypothèse du Pr Napper s’avère vérifiée, il faudra cesser d’empêcher les enfants de manger leurs crottes de nez. Il a déjà été vérifié que la présence de microbes dans les crottes augmente la production d’anticorps dans l’organisme. Le résultat est d’ailleurs le même pour ceux qui se rongent les ongles.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.