Micro-ondes : un type de cuisson découvert accidentellement

1 927 vues

micro-ondes

Principalement connu comme appareil électroménager servant à réchauffer les plats, le micro-ondes permet également de cuire toutes sortes d’aliments. Il arrive même que certaines personnes ne puissent plus s’en passer pour cuisiner.

Une invention due au hasard

On doit l’invention du micro-ondes à l’américain Percy Lebaron Spencer en 1946, suite à un heureux hasard. En effet, cet appareil est le fruit d’une fortuite découverte.

Préalablement utilisée sous forme de magnétrons pour améliorer la capacité des radars à détecter des avions étrangers en Grande-Bretagne, la technologie des micro-ondes fut reprise par les États-Unis. La production et le perfectionnement du magnétron par les USA furent confiés à l’entreprise Raytheon, au début des années 30, où Spencer était employé depuis 1925. C’est ainsi qu’en 1945, il fut affecté au groupe en charge de l’amélioration de radars destinés aux militaires.

Surpris de voir son chocolat fondre dans la poche de sa blouse en passant à côté d’un magnétron en activité, il découvrit que les micro-ondes pouvaient cuire les aliments. Eurêka !

Au départ, cet appareil fut présenté comme une innovation technologique permettant de réchauffer les aliments. Cependant, on s’aperçut plus tard qu’il pouvait également servir pour la cuisson.

Le premier four à micro-ondes

Après plusieurs autres expériences et démarches, Raytheon put obtenir un brevet pour cette méthode de cuisson et passa à sa commercialisation en 1953, après la première fabrication datant de 1947.

Au départ, le four à micro-ondes était gigantesque, il mesurait 1m80 pour 340 kg. Avec un refroidisseur de base et une puissance de 3 kW, il était alors vendu à environ 3 500 dollars. Les premiers aliments qu’il permit de cuire furent le popcorn et l’œuf. Le premier acheteur fut un restaurant de Cleveland.

Après 1965, pour transformer le four à micro-ondes en succès commercial grand public, Raytheon racheta la société Amana Refrigeration où il fallut investir considérablement dans la miniaturisation des composants. Dix ans après, le souhait de Raytheon devint réalité. Ceci en raison d’une fabrication en série de puces électroniques ayant permis de réduire drastiquement le coût des micro-ondes, mais aussi leur taille et leur poids, favorisant ainsi un accès à tous.

Les micro-ondes sont aujourd’hui adoptés un peu partout dans le monde pour leur capacité de cuisson accélérée.

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>