D’où viennent les nains de jardin ?

523 vues

nain de jardin

Le nain de jardin, ce petit personnage que l’on retrouve dans de nombreux espaces verts, fait partie des décorations de jardin les plus courantes en Occident. Il est regardé tantôt avec amour, tantôt avec dédain, sourire moqueur en coin. Je vous propose aujourd’hui de chercher ce qui se cache derrière cette petite statue au bonnet rouge.

Quels sont les origines du nain de jardin ?

C’est en Europe que sont d’abord apparus les nains de jardin. C’est durant la Renaissance qu’ils font leur apparition pour la première fois. Il s’agit alors de petites statues représentant un personnage bossu, peint avec des couleurs vives et généralement nommé « Gobbi ». Elles sont utilisées sur les pelouses, dans les jardins, mais également en décoration à l’intérieur des maisons des riches familles.

L’Allemagne aurait été le premier fabricant industriel de la figurine telle qu’on la connaît aujourd’hui, aux alentours de 1841. La production des nains de jardin se répand alors dans tout le pays, pour ensuite arriver en France puis en Angleterre. C’est d’ailleurs Sir Charles Isham qui, de retour de ses vacances en Allemagne en 1847, rapporte pas moins de 21 figurines pour décorer sa propriété, introduisant ainsi la « mode » du nain de jardin en Grande-Bretagne.

Ce statuette connaît un grand succès durant l’époque victorienne, puis de nouveau dans les années 1930 et 1940. Vers 1960, le nain de jardin est produit en masse dans sa version plastique. La baisse de qualité et les mauvaises finitions ne l’empêchent pas de s’afficher dans tous les jardins, mais le rendent également sujet de nombreuses plaisanteries.

Pourquoi des nains de jardin ?

Le nain, aussi appelé gnome, est un personnage issu du folklore et des mythes de nombreux pays d’Europe tels que l’Allemagne, la Norvège, le Danemark, l’Angleterre, etc. De manière globale, il est considéré comme un symbole de chance.

À l’origine, il avait pour but de protéger l’endroit où il se trouvait, de veiller sur les cultures et sur le bétail. La nuit, il était également censé aider le jardinier à conserver la santé de son jardin en aidant les plantes à pousser.

Le nain de jardin est souvent représenté avec des outils de jardinage ou dans des situations de détente, en train de dormir ou de lire par exemple.

nains de jardin

La place du nain de jardin aujourd’hui

Plus récemment, le nain de jardin a de nouveau connu une hausse de sa popularité aux États-unis et en Europe. Il a d’ailleurs été aperçu dans divers films (The Full Monty, Amélie Poulain, etc.), publicités, livres et autres supports. Il est devenu une sorte d’icône de la culture pop.

Plusieurs sites internet humoristiques sont même apparus tels que gnomelands.com ou encore  whereismygnome.com.

Le Front de libération des nains de jardin (FLNJ) va même jusqu’à enlever des statuettes des jardins dans le but de « leur rendre leur liberté ».

Comme vous pouvez le constater, la plaisanterie va loin lorsqu’il s’agit des nains de jardin !

De quoi sont faits les nains de jardin ?

Le nain de jardin se présente sous la forme d’un humain rondouillet et de petite taille, un homme ou une femme. Il est habillé de façon assez traditionnelle, porte une barbe blanche, arbore de grosses joues roses et un bonnet rouge.

Au départ, les nains de jardins étaient fabriqués à la main en céramique (terre cuite). Bien plus tard, le développement de l’industrialisation moderne et des nouvelles technologies ont amené de nouveaux matériaux tels que la résine et le plastique. Ils sont aussi maintenant proposés dans un grand choix de tailles différentes.

Qu’en est-il des collectionneurs de nains de jardin ?

Parce qu’il existe des collectionneurs de tout, sachez que pour les nains de jardin on parle de « nanomanie ». Ceux-ci auront généralement les modèles traditionnels classiques, mais pourront également faire l’acquisition de nains de jardin plus originaux, voire très kitch, représentant des activités modernes ou faisant référence à des personnages célèbres.

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>