Malabar, connaître l’origine de cette célèbre expression

84 vues

malabar

Vous avez peut-être déjà entendu une personne se faire appeler « malabar », ou vous l’avez peut-être lu quelque part sans savoir ce que cela signifiait exactement. Nous vous proposons ici non seulement l’explication, mais également l’origine de son usage très populaire aujourd’hui, particulièrement dans certaines régions du monde.

Que désigne un « malabar » ?

On qualifie communément de « malabar », une personne robuste, donc un homme doté d’une grande force physique. Cette image est d’ailleurs celle adoptée et utilisée pour la marque de chewing-gums portant le même nom. Cependant, un malabar n’a pas toujours désigné une personne forte. L’origine de cette expression, dans ce contexte, remonte aux premiers jours après l’abolition de l’esclavage en France.

Malabar, sur les côtes de la République d’Inde

Malabar est le nom que porte une région de l’Inde. Située sur la côte sud-ouest de l’actuel État fédéral, cette région a vu plusieurs de ses bras valides partir pour la Réunion au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, à la fin de l’esclavage en France et dans toutes les régions de l’outre-mer. En effet, face au vide laissé par les esclaves, certaines colonies se sont retrouvées en manque considérable de main-d’œuvre.

Par conséquent, les autorités locales ont fait venir des hommes de l’étranger pour faire face à ce problème. Parmi ceux-ci, on retrouvait une forte communauté d’Indiens venus de la région de Malabar, notamment de Mahé. Le schéma engagiste mis en place par les autorités de la Réunion leur permettait de venir en tant qu’hommes libres, de travailler comme coolie dans les exploitations agricoles ou comme docker. C’est cet événement qui est à l’origine de l’usage de l’expression « malabar » que l’on connaît aujourd’hui.

La force physique des travailleurs indiens de la Réunion

Les travailleurs indiens ont marqué les esprits de par leur productivité et leur habileté à effectuer des tâches nécessitant une grande force physique. À partir d’un certain moment, l’usage du mot « malabar » est devenu synonyme de force physique dans les esprits des autorités locales et des habitants de l’île à cause des exploits des travailleurs indiens.

Au cours de l’année 1848, les personnes robustes de l’île ont commencé par être désignées par l’expression « malabar ». Il a fallu très peu de temps pour que l’usage s’étende aux régions environnantes, puis au reste du monde.

Plus de cent ans plus tard, en 1959, la marque de chewing-gum Malabar fut créée. 10 ans après en 1969, l’image du célèbre blond habillé en jaune avec un « M » inscrit dans un ovale rouge lui fut également associée. Aujourd’hui, l’expression « malabar » permet toujours de désigner les Indiens de la Réunion, mais également ceux de l’île Maurice.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.