Quelles sont les origines et mythes du Père Noël ?

96 vues

Les origines du père Noël

Le Père Noël est un personnage fictif appartenant aux traditions des fêtes de fin d’année. Chaque fin décembre, il est attendu avec impatience par des millions d’enfants à travers le monde, espérant que ce dernier leur apportera ses précieux cadeaux.
Mais d’où vient donc ce vieux bonhomme bedonnant à la barbe banche, au costume écarlate et à la figure joyeuse ?
Après Thanksgiving et Halloween et à quelques semaines de Noël, découvrons ensemble l’histoire de Santa Claus :

Quels sont les origines du Père Noël ?

Le Père Noël proviendrait de la légende de Saint-Nicolas (Nicolas de Myre ou Nicolas de Bari), un moine né en 270 après JC, à Patara en Lycie (actuelle Turquie). Les riches parents de Nicolas décèdent d’une épidémie alors que ce dernier est encore jeune. Il décide alors d’utiliser son héritage pour aider les personnes dans le besoin ainsi que les malades, en leur offrant des présents ou de la nourriture. Il aurait notamment donné de l’argent à trois jeunes filles pauvres afin qu’elles n’aient pas à se prostituer pour vivre. On raconte qu’à plusieurs reprises, il aurait jeté des sacs d’or par la fenêtre de la maison où vivaient ces dernières. Ceux-ci auraient atterris non loin du feu, sur les chaussures qui séchaient.

Reconnu pour sa piété, sa grande gentillesse et sa bienveillance, Nicolas devient évêque de Myra. Au fil des ans, sa réputation d’homme particulièrement bon et généreux aidant les pauvres, les souffrants et les enfants, grandit dans tout le pays, et se répand en Europe.

Il meurt le 6 décembre de l’an 343. La veille, les enfants reçoivent secrètement des cadeaux en son honneur. C’est notamment pour cette raison que de nombreux pays d’Europe distribuent les cadeaux à cette date.

Depuis 1087, la majorité des ossements de Saint Nicolas se trouvent à Bari en Italie, dans une cathédrale qui porte son nom et construite en son honneur.

Saint Nicolas apparaît comme le protecteur des enfants, mais aussi des marins. Une légende raconte qu’il aurait en effet aidé un groupe de matelots coincé dans une violente tempête au large des côtes de la Turquie.

Au Moyen Âge, la dévotion pour Nicolas s’est étendue à toutes les parties de l’Europe.

Au 16ème siècle, la Réforme protestante interdisant le culte des saints catholiques, supprime la fête de Saint Nicolas. La journée des présents est alors déplacée aux 24 et 25 décembre. Cependant, la légende de Saint Nicolas persiste chez certains peuples, notamment en Hollande, où il est désigné sous le nom de Sinterklaas (Saint Nicolas en néerlandais).

Comment Saint Nicolas est devenu notre Père Noël moderne ?

saint Nicolas Noel

Au 17ème siècle, lorsqu’ils émigrent aux États-Unis, les hollandais emportent avec eux ce pan de leur culture, continuant de se réunir pour honorer l’anniversaire de la mort de Saint Nicolas. Sinterklaas se transforme alors en « Santa Claus ».

Vers la fin du 18ème siècle, celui-ci fait son entrée dans la culture populaire américaine, dans la ville de New York notamment. Celui-ci est souvent représenté avec une cheminée en arrière plan, de laquelle pendent des bas débordant de jouets et de friandises. La date de distribution des cadeau passe du 6 décembre à la nuit du 24 décembre.

En 1823, le professeur Clement Clarke Moore écrit un poème de Noël pour ses enfants, baptisé « The night before Christmas » (« La Nuit d’avant Noël ») ou « A Visit from St. Nicholas ». Il est publié anonymement dans le quotidien Troy Sentinel.

Saint Nicolas y est décrit comme un vieux bonhomme joyeux avec une silhouette corpulente, une grande barbe blanche, comme un « vieil elfe jovial » conduisant un traîneau rempli de jouets et tiré par huit rennes. Celui-ci descend dans la cheminée, rempli les chaussettes de jouets puis remonte pour repartir avec son équipage.

Ce texte marque les débuts du personnage moderne du Père Noël.

En 1881, le caricaturiste et illustrateur Thomas Nast s’inspire du personnage de Moore pour dessiner le Père Noël. Un bonhomme rond avec une grande barbe blanche et un sac chargé de cadeaux destinés aux enfants sages. Il est publié dans le journal new-yorkais Harper’s Illustrated Weekly.

C’est donc au 19ème siècle que l’image du Père Noël se fixe aux États-Unis, ce dernier devenant ainsi le symbole de la fête des cadeaux de Noël.

En France, Saint Nicolas est déjà fêté depuis bien longtemps. Le Père Noël fait son entrée dans l’Hexagone dans les années 50, après la Seconde Guerre Mondiale. Il arrive tout droit des États-Unis et n’est pas forcement bien accueilli au début, notamment par les autorités religieuses. Finalement, le coeur des enfants l’emporte et la tradition finit par être adoptée.

Depuis, ce personnage a largement été popularise par le biais de la littérature et du cinéma notamment. Pour tous les enfants et de nombreux « grands enfants », il reste une figure importante, symbole de la joie et de la magie de Noël.

À quoi ressemble le quotidien du Père Noël ?

On raconte que le Père Noël habite au pôle Nord (ou en Laponie pour certains) avec sa femme, la Mère Noël. Toute l’année, il est occupé à fabriquer des jouets avec l’aide de ses elfes. Il reçoit également les lettres des enfants qui lui passent commande. Puis, la veille de Noël, il charge son traîneau de jouets. Celui-ci est tiré par huit rennes et s’arrête dans toutes les maisons pour passer par la cheminée et placer les cadeaux dans les chaussettes ou au pied du sapin. Généralement, les enfants laissent un verre de lait et des biscuits au Père Noël afin que ce dernier puisse boire et se sustenter avant de reprendre sa longue tournée.

Le rouge du Père Noël est-il vraiment dû au coup de publicité Coca Cola ?

Santa Coca Cola

À partir de 1931, la Coca-Cola Company décide de lancer une campagne publicitaire reprenant l’image du Père Noël. C’est l’illustrateur Haddon Sundblum qui est chargé de dessiner le « Coke Santa ». Sous son crayon, prennent vie les traits d’un homme rondouillet avec une barbe blanche, un costume rouge, une ceinture noire, des bottes noires et un bonnet rouge. Il s’inspire largement des dessins de Thomas Nast. Le succès est au rendez-vous.

Certains racontent que c’est Coca Cola qui aurait donné cette couleur rouge au Père Noël, qui aurait porté avant un costume vert. Eh bien ceci est faux ! Saint Nicolas a pour ainsi dire toujours été représenté avec une grande veste rouge. Sur certaines images, elle peut être verte ou même bleue, mais c’est beaucoup plus rare. Les publicités Coca Cola ont en revanche énormément contribué à faire connaître le Père Noël moderne dans le monde entier.

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>