Vertèbres cervicales : Le même nombre entre humains et girafes

59 vues

Vertèbres cervicales : Le même nombre entre humains et girafes

Plus grand mammifère de la planète en hauteur, la girafe est un animal dont la taille peut atteindre environ 5,5 mètres ; surtout pour les mâles. Son long cou auquel il doit cette hauteur ne contient paradoxalement pas plus de vertèbres que la plupart des autres mammifères terrestres. Ainsi, avec l’Homme, le plus haut dans les savanes détient le même nombre de vertèbres cervicales. Plus de détail ci-dessous.

Les vertèbres cervicales de l’Homme et de la girafe

Les mammifères auraient été une énorme masse immobile sans leurs os, donc sans les vertèbres qui les maintiennent en mouvement et définissent leur architecture corporelle. Le nombre de vertèbres diffère d’un mammifère à un autre. Mais il y a bien une catégorie de vertèbres dont le nombre demeure identique chez les mammifères en général, ce sont les vertèbres cervicales. Elles sont situées au niveau du cou, donc sous le crâne et appartiennent au rachis cervical. Tout comme l’être humain (retrouvez ici le nombre d’OS chez l’homme), la girafe en détient 7. La particularité chez la girafe se trouve au niveau de la longueur des vertèbres qui peuvent atteindre 40 cm de long chacune. Cela explique la longueur du cou de la girafe qui à lui seul représente près de la moitié de la taille de l’animal.

La colonne cervicale porte la tête des mammifères et leur permet d’orienter les organes liés au sens tels que les yeux pour la vue, le nez pour l’odorat, les oreilles pour l’ouïe et la bouche pour le goût. Différents mouvements ont donc été rendus possibles par les vertèbres cervicales. Il s’agit entre autres de la flexion et de l’inclinaison qui nous permettent de pouvoir rapprocher les oreilles de l’épaule ou encore le menton de la poitrine. Mais il y a également la rotation qui nous permet de tourner la tête ou encore l’extension qui nous permet de tendre le cou. Tous ces mouvements sont réalisés également par la girafe.

Toutefois, il faut noter que tous les mammifères ne répondent pas à la règle des 7 vertèbres cervicales. Il existe quelques exceptions telles que les paresseux (didactyles : 6, tridactyles : le nombre varie entre 8 et 10) et les lamantins (6).

Quelques autres particularités de la girafe

Pouvant peser jusqu’au-delà du quart de la tonne (278 kg), la girafe a plusieurs tours dans son cou. Oups ! Cet animal qui se trouve majoritairement dans les savanes en Afrique ne dort pas plus de 2 heures par jour. La girafe somnole debout, mais pas plus de 3 minutes. Afin de se protéger contre les prédateurs, elle ne se repose vraiment à même le sol qu’après s’être assurée d’être vraiment dans un environnement sécurisé. Puisqu’elle a également la capacité de voir très loin autour d’elle grâce à sa grande taille. Pour se défendre, elle peut tuer le plus féroce des lions d’un seul coup de sabot.

La girafe n’a pas toujours porté ce nom. Elle fut anciennement appelée camélopard, un nom issu de la contraction entre le chameau en raison de la longueur de son cou et le léopard au vu des tâches sur le corps. En pleine course, la girafe peut atteindre une vitesse de 55 km/h grâce à un curieux galop où ses deux pattes avant s’écartent largement et se soulèvent au même moment.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.