Combien de calories dans un croissant au beurre ?

96 vues

calories croissant

Le croissant au beurre est l’ami du petit-déjeuner et le compagnon idéal des pots de bienvenue ou des goûters improvisés dans la matinée. Mangé seul, trempé dans le café au lait ou accompagné de confiture, le croissant au beurre est aussi un redoutable pourvoyeur en calories et en matière grasse. Voulez-vous vraiment savoir à quoi correspondent ces quelques bouchées de pâte feuilletée ?

Un croissant pèse généralement entre 45 et 50 grammes : rien de bien inquiétant à première vue. Quand sa pâte est pure beurre, il représente cependant de 400 à 500 kcal pour 100 grammes, ce qui signifie qu’un seul petit croissant vous fait déjà consommer 200 à 250 kcal, soit 10% de vos apports journaliers recommandés si vous êtes un homme adulte.

La composition du croissant au beurre confirme son statut d’aliment à consommer avec modération : 100 grammes de croissant contiennent en effet 42 gramme de glucides, c’est-à-dire de sucres, mais aussi 25 grammes de lipides. Ces matières grasses se décomposent notamment en acides gras saturés et en cholestérol. Bref, le croissant au beurre n’est pas l’ami du petit déjeuner et ce ne sont pas les 20 grammes d’eau contenus pour 100 grammes qui vont y changer grand-chose.

Du beurre, d’accord, mais aussi quelques vitamines

Du fait sa concentration en beurre, le croissant dispense tout de même quelques vitamines, notamment la A, la B1, la B2 et la B9 : on peut donc se consoler en se disant que ce qu’on prend en embonpoint est légèrement compensé par cet apport…

En pratique, mieux vaut tout de même éviter les orgies de croissants, puisque cette viennoiserie est à la fois très riche en calories et très chargée en sucres et en matières grasses.

Inutile de s’interdire le croissant au beurre, mais sachez donc le consommer avec discernement : un de temps en temps conviendra très bien, même en cas de régime. Et quitte à consommer des croissants au beurre, faites-vous vraiment plaisir : allez chez le boulanger et mangez des viennoiseries fraîches, nettement meilleures que les croissants industriels de supermarché. Ces ersatz de croissants vendus en sachet sont tout aussi gras et lourds que leurs équivalents artisanaux, mais ils ne contiennent plus la moindre vitamine et sont de surcroît complétés par des exhausteurs de goût et des conservateurs…

Bref, attention au croissant, et n’oubliez pas que le tarif est à peu près le même pour les pains au chocolat (ou chocolatines si vous venez du sud-ouest), les beignets et autres chaussons aux pommes…

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.