Arrêter de fumer facilement, c’est possible

548 vues

Arreter de fumer

Si vous êtes fumeurs, nous ne vous apprendrons rien en vous disant que fumer nuit gravement à votre santé, mais aussi à votre portefeuille, surtout avec l’augmentation récente du prix des paquets. Plutôt que les éternelles leçons de morales, voici quelques solutions pour vous aider à arrêter.

Quelques règles de base :

  • Éviter le « juste une cigarette »
  • Prévenir votre entourage pour obtenir du soutien
  • Fixez-vous une date
  • Essayez au maximum de retarder le moment d’allumer une cigarette
  • Pratiquez des techniques de relaxation
  • Faites du sport

La méthode d’Allen Carr

Connu dans le monde entier, le livre d’Allen Carr a pu faire ses preuves de nombreuses fois sur des fumeurs de tout âge, quelle que soit leur consommation.

Cet ouvrage facile à lire s’appuie sur une méthode comportementale positive qui, au lieu de culpabiliser le fumeur, explique simplement le fonctionnement de la dépendance sur l’organisme. Ainsi, en déjouant différents pièges de la cigarette, en déprogramment le cerveau et en proposant des instructions simples, cette même méthode permet un sevrage sans substituts ni médicaments.

Les méthodes douces

Les techniques d’hypnose, de sophrologie, d’acuponcture ou d’homéopathie ont souvent fait leur preuve dans l’arrêt du tabac et sont de plus en plus prisées. Une par une ou combinées, elles permettent non seulement de jouer un rôle sur la dépendance physique, mais aussi et surtout sur la dépendance psychologique qui est finalement la plus difficile à combattre.

À chacun de trouver la méthode qui lui convient.

La cigarette électronique

Elle est devenue courante et on l’aperçoit partout. La cigarette électronique ou vapoteuse permet d’arrêter ou du moins de réduire la consommation de tabac, et ainsi les nombreux risques de développer des maladies liées aux fumeurs. Puis au moins, plus besoin de briquet.

Attention cependant, on ignore encore si celle-ci peut, à long terme, présenter des risques pour la santé. De plus, il vaut mieux éviter de faire une double utilisation avec la cigarette.

Diminuer les risque sans arrêter ?

Pour ceux qui ne sont pas encore prêts à arrêter mais qui souhaiteraient tout de même préserver au maximum leur santé, sachez qu’il existe des filtres permettant de retenir les substances toxiques trouvées dans la fumée de cigarette. Que ce soit un Filtre Fibam ou Niko Stop, ils se présentent sous la forme d’un petit bec discret et transparent que l’on rajoute au niveau du filtre marron habituel de la cigarette. Il s’utilise plusieurs fois et permet de retenir non seulement les goudrons, mais aussi de diminuer la consommation en entraînant une prise de conscience pour certains fumeurs qui se rendent alors compte de ce que contient leur précieuse tige.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.