Connaissez-vous l’origine de l’expression OK ?

75 vues

origine de OK

Que veut dire OK ? L’expression est devenue un standard dans de nombreuses langues pour signifier son acquiescement ou son accord, mais d’où vient-elle vraiment ? Tout le monde sait comment l’utiliser mais les avis divergent quant à son origine exacte.

Les experts s’accordent à dire que ces deux lettres accolées ont été utilisées pour la première fois dans un article du journal Boston Morning Post le 23 mars 1839. A l’époque, OK revêt déjà la même signification qu’aujourd’hui, et cette utilisation écrite n’est que la transposition sur papier d’usages déjà en vigueur à l’oral.

Les linguistes britanniques estiment qu’il pourrait s’agir d’une contraction de l’expression All Correct (tout est correct), qui se serait progressivement déformée pour devenir le OK que l’on connait aujourd’hui. L’explication est plausible : à l’oral, on retrouve bien la sonorité O puis la consonne occlusive qui correspond au K. Elle s’est cependant heurté à une autre hypothèse voulant que OK dérive de la locution «okeh » utilisée dans la langue des indiens Choctaw et signifiant quelque chose comme « ainsi soit-il ».

Au fil du temps, on aussi vu naître diverses explications plus ou moins fantaisistes qui relèvent plus de la légende urbaine que de l’étymologie.

O – K

Certains racontent par exemple que OK correspondrait en fait aux initiales d’un industriel américain baptisé Otto Kaiser, qui avait l’habitude de contrôler les colis expédiés par son entreprise et y apposait ses initiales pour certifier qu’ils avaient passé l’inspection.

D’autres imaginent même que OK serait une transcription phonétique de l’expression française « Au quai ! » utilisée en Louisiane à proximité du Mississippi et des plantations de coton. Elle signifierait que le ballot de coton a été approuvé et qu’il est temps de le charger sur le bateau qui l’acheminera à sa destination finale…

Que vous l’écriviez OK, ok, O. K., okay ou oké, disons que nous sommes à peu près tous d’accord sur le sens de ces deux syllabes, OK ? Après tout l’essentiel est qu’on se comprenne, même si l’étymologie n’est pas parfaitement claire.

L’expression a depuis 150 ans fait le tour du monde : elle est comprise dans la plupart des langues et donne lieu à d’innombrables appropriations culturelles, de l’album OK Computer du groupe Radiohead au « Okay » répété à l’envi par Jacquouille la Fripouille dans les Visiteurs.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.