Dollar : pourquoi est-il représenté par le fameux « S » barré ?

1 029 vues

dollar

Les symboles des monnaies du monde affichent, pour la plupart, un signe semblable à leurs initiales. Le dollar fait toutefois office d’exception puisqu’il est représenté par le « S » barré que l’on connaît bien. Ainsi, cette représentation suscite plusieurs interrogations, dont une en particulier concernant son origine.

L’origine du « S » barré du dollar

Deux théories principales ont été établies quant à l’origine du « S » barré utilisé comme symbole du dollar.

Première théorie : la superposition

Selon cette hypothèse, l’abréviation de « United States » soit « US », serait à l’origine du symbole de la monnaie de ce pays. Il proviendrait de la superposition du « U » et du « S ». En raison des contraintes typographiques, on obtient les deux barres après simplification progressive du « U ».

Une théorie qui comprend cependant des limites puisque le symbole était déjà utilisé avant la création des États-Unis, sans compter le fait que le « S » de dollar ne comprend qu’une seule barre verticale et non deux (l’erreur est assez courante).

Passons donc à la deuxième idée, bien plus probable et vérifiable.

Seconde théorie : Espagne et Grèce Antique

Le « S » barré que l’on retrouve sur le dollar américain serait inspiré du dessin que l’on pouvait trouver sur les pesos mexicains à l’époque où ce pays se nommait encore « Nouvelle Espagne » puisqu’il était sous la domination de l’Espagne. En effet, la pièce de 8 Réals (« Pillar dollar ») fut utilisée comme monnaie commune jusqu’en 1783 sur le continent nord-américain.

Bien que le dollar américain soit devenu la monnaie nationale des États-Unis en 1792, l’utilisation de la pièce de 8 Réals resta légale jusqu’en 1857.

Sur ces lourdes pièces en argent, on pouvait apercevoir deux globes terrestres représentant le Vieux Continent et le Nouveau Monde, surmontés de la couronne royale en référence à la monarchie espagnole. Ils étaient encadrés par deux colonnes avec, autour de chacune d’elles, une banderole enroulée en forme de « S », portant l’inscription « PLVS VLTRA » qui signifie « pas au-delà » en latin. Ces piliers faisaient probablement référence aux colonnes d’Hercules, des falaises entourant le détroit de Gibraltar et symbolisant la porte de l’Atlantique pour les Grecs dans l’Antiquité (limite du monde tel qu’on le connaissait à l’époque).

Tandis que le dollar eut d’abord pour symbole un « S » deux fois barré dans le sens vertical, il s’est transformé, simplifié au fil du temps pour ne finalement garder qu’un seul trait.

 

Notons que beaucoup d’autres pays qui n’utilisent pas le dollar se servent tout de même de ce symbole pour référencer leur devise. On distingue notamment le Réal brésilien, le peso chilien, le peso cubain, le peso argentin, etc.

N’oublions pas non plus que le dollar est aussi la monnaie de l’Australie, du Canada, de Singapour, de Hong Kong et de Taiwan.

Réagissez à cette anecdote

Pour laisser un commentaire sur Saviez-vous, vous devez impérativement posséder un compte Facebook.