Le management de transition, c’est quoi ?

471 vues

management de transition

À un moment, il peut être nécessaire qu’une entreprise mobilise les ressources managériales externes pouvant favoriser le renforcement des capacités humaines et la modification positive des éléments ayant un enjeu capital en son sein. Lorsqu’une société est dans le réel besoin de satisfaire à ses exigences, le prestataire idéal est le manager de transition. Il s’agit d’un professionnel intervenant dans le management de transition, un métier peu connu du grand public, mais dont le besoin se fait de plus en plus sentir.

Le management de transition est un terme qui revient souvent dans l’entreprise où je travaille. Voici un rapide tour d’horizon afin de mettre la lumière les 3 questions suivantes :

Qu’est-ce qu’un management de transition ?

Également appelé intérim management, le management de transition est né dans les années 1970 aux états unis et en Hollande. Ce métier s’est progressivement exporté dans le reste de l’Europe. Aujourd’hui, il connait un taux de croissance impressionnant en France. Il s’agit d’une profession qui consiste à faire intervenir une personne externe au sein d’une entreprise pour y accomplir des missions bien définies. Dans cette optique, le professionnel requis doit disposer des compétences managériales et d’un savoir-faire organisationnel pour mener à bien son travail. Autrefois, les entreprises faisaient recours au management de transition en cas de situation urgente. Les enjeux entrepreneuriaux du monde actuel sont de plus en plus délicats. Du coup, le manager de transition est généralement présent pour gérer les périodes de succès ou de crise au sein d’une société. En clair, un manager de transition est un professionnel à qui l’on attribue un poste temporaire dans un organisme afin qu’il apporte son expertise à celui-ci pour l’aider à mieux gérer son processus de prospérité.

Pourquoi faire appel à un manager de transition ?

S’il est vrai qu’une entreprise peut être performante dans son secteur, il n’en demeure pas moins qu’elle connaitra des périodes de turbulences à des moments donnés, lesquelles peuvent être liées à un défaut d’organisation ou à un manque de stratégie promotionnelle. Dans de pareilles circonstances, le recours à un manager de transition s’impose pour relever la pente. Son intervention s’avère nécessaire dans la mesure où il est la personne habilitée à la mise en œuvre de nouveaux objectifs, à la motivation du personnel et au remplacement d’un salarié absent à son poste. Cela permettra à l’entreprise concernée de renouer avec le succès.

Comment fonctionne le manager de transition ?

Le manager de transition a été formé pour régler convenablement les différentes contraintes liées à une entreprise. De ce fait, il marque sa présence au sein de cette dernière à travers de nouvelles méthodes de fonctionnement efficaces.
Le premier volet de son intervention consiste à faire un état des lieux pour mieux appréhender les facteurs importants de l’entreprise au sein de laquelle il a été sollicité. C’est la base de la réussite de la mission qui lui aurait été confiée.
Ensuite, se basant sur les résultats de l’audit réalisé, il mettra en pratique ses aptitudes professionnelles pour enclencher les démarches nécessaires à l’atteinte des objectifs futurs de son recruteur.

Par ailleurs, quelle que soit la finalité des actions, le manager de transition n’abandonne pas en cours de route l’entreprise qui l’a fait appel. Il doit veiller quotidiennement aux fruits de son intervention afin de s’assurer qu’il y a eu bel et bien des avancées significatives et de corriger les points d’ombres persistants.
Enfin, au terme de sa mission dans une entreprise, le manager de transition s’assure de la continuité des actions mises en place. Dans cette optique, il recommande à l’entreprise concernée, le professionnel adéquat pour rester dans une logique de performance continuelle.

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>