Villes et habitants aux noms insolites : petit tour de France

2 967 vues

villes

Parmi les 36 000 communes françaises, on trouve quelques petits trésors linguistiques avec des noms de villes, de villages ou de hameaux particulièrement insolites. Certaines bourgades, devenues très célèbres, se prêtent très bien aux jeux de mots. D’autres, plus discrètes, révèlent leur potentiel comique quand on s’intéresse au nom de leurs habitants.

Quelques exemples de villes françaises au nom insolite

Commençons par le cas de Villechien, un petit village de la région de Mortain, dans la Manche, dont les résidents sont appelés les Toutouvillais et les Toutouvillaises.

Non loin de Villechien, on trouve en Bretagne une petite ville du nom de Cast, dont les habitants se nomment les Castois (prononcez le nom à voix haute pour saisir le charme de la chose).

Un peu plus à l’est, rendez-vous à Bouzillé dans le Maine-et-Loire. Bien loin de se laisser abattre, la population y est composée de Buzilliacéens et de Buzilliacéennes.

Encore plus mignon, les habitants de Bizou en Normandie sont les Bizouins et les Bizouines. L’histoire ne dit pas en revanche s’ils se montrent plus câlins que les Bézois et Bézoises qui sont leurs voisins de Bèze, en Côte-d’Or.

On change d’ambiance avec les Couchetards et Couchetardes, résidents de Longcochon dans le Jura. S’il y a un lien entre le nom de la ville et les habitants associés, avouez qu’il n’est pas évident au premier abord.

Comment s’appelle les habitants de Sainte-Verge ?

On continue encore et toujours sur ces villes dont le nom fait gentiment sourire avec Sainte-Radégonde-des-Noyers, en Vendée, où vous aurez affaire aux Radegondins et Radegondines, qui ne doivent pas être confondus avec le ragondin, un animal au demeurant charmant que l’on peut rencontrer dans les Pays-de-la-Loire.

On pardonnera tout aux Tréconniers et Tréconnières qui sont originaires de Trécon, en Champagne-Ardenne. On évitera de rire au nez des habitants de la ville de Sainte-Verge ; les Sainte-Vergeois et Sainte-Vergeoises.

Attention aux faux amis. Les habitants de Poil, dans la Nièvre, sont logiquement surnommés les Poilus et les Poilues, mais il convient en réalité de les qualifier de Pixiens et Pixiennes ! Évitez de traiter de marioles les habitants de Mariol, dans l’Allier : il faut en réalité les appeler Mariolais et Mariolaises.

Pour un brin d’originalité, partez en direction de Luc-sur-Mer dans le Calvados où vous croiserez des Lutins et des Lutines. Enfin, n’oubliez pas de saluer les Moucherons de La Mouche (Manche), les Vieux-Bourgeois de Le-Vieux-Bourg (Côtes d’Armor) ou les Haleinais qui vivent à Haleine et consomment de grandes quantités de dentifrice.

Et Montcuq ?

Dernière précision, et non des moindres : les habitants de Montcuq sont les Montcuquois et les Montcuquoises. N’allez donc pas les chatouiller avec un gentilé mal fagoté !

Répondez à ce commentaire :)

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>